Céline Moreau

Accompagnante sur des parcours de vie en évolution auprès des personnes en quête qui souhaitent évoluer professionnellement & personnellement… avec un supplément de conscience

Mise au point

Je suis une alchimiste qui vous accompagne pas à pas à la réalisation de votre plein potentiel en prenant en compte vos spécificités ; en mettant en lumière votre singularité pour vous connecter au meilleur de vous-même et à votre raison d’être

Je suis une chercheuse de sens qui est curieuse, qui aime apprendre, comprendre, se remettre en question, questionner. Je suis passionnée par les relations humaines, le développement personnel, la psychologie humaniste, la psychologie positive, les approches énergétiques, spirituelles et créatives, la communication non-violente, les neurosciences sur lesquels je me forme et qui me permettent d’apporter une singularité dans mes accompagnements

Je suis une exploratrice qui part à l’aventure sur des chemins de traverse, qui est passionnée par l’ailleurs, la rencontre, la relation à l’autre, la photo. La nature est une source d’inspiration puissante et profonde. Je vous accompagne en tenant compte des 4 éléments (l’eau-l’air-le feu-la terre)

Je suis un êtr’ange * qui accueille et aime de manière inconditionnelle

Je suis une rêveuse au clair de lune qui s’émerveille de la beauté du monde et qui est en connexion avec la nature et les différents éléments. J’apporte ainsi des éléments d’ancrage, de centrage, d’alignement pour calmer le mental, vous forger un état d’esprit positif et vous autoriser à faire un pas de côté sur des allants de soi. L’ancrage étant la clé de tout le processus

Je suis un p’tit grain de folie qui aime danser, chanter, virevolter, qui aspire à de douces folies et qui est en joie de vous surprendre au travers de différentes surprises

*Expression que je dois à Marc Vella dans son magnifique livre La Clé d’Être

Mes valeurs :
Authenticité – Partage – Coopération – Bienveillance – Ouverture – Accueil – Liberté – Joie

J’ai à cœur d’accompagner des personnes en quête de sens et d’épanouissement qui se trouvent à la croisée des chemins au niveau personnel et professionnel à trouver leur voie et à créer la vie qui leur ressemble.

Dans cet entre-deux, je vous aide à cheminer pour vous permettre de faire émerger vos talents, développer votre propre valeur, oser prendre votre place avec confiance et donner du sens à ce que vous faites.
En faisant un pas de côté, je vous invite à vous reconnecter à ce qu’il y a d’unique en vous et à votre singularité.
Pas à pas, je vous accompagne à trouver votre voie professionnelle en déployant vos 2 ailes, la confiance & l’amour.

Envie d’en savoir plus ?

1 – Céline, qui es-tu ?

Mon monde intérieur a été petit à petit empli d’un monde imaginaire dans lequel je me suis enfermée et dans lequel je me sentais exister. Dans l’entre deux de ces mondes aux frontières indéterminées, je cherchais ma place, une place qu’il m’était difficile de trouver, de palper, alors je me suis laissée aller sur le chemin de la rêverie, je me suis laisser porter par des errances vagabondes.

Voyage au cœur du silence
Aussi loin que je me souvienne, le voyage m’a toujours habité et accompagné. Avant que je ne le mette en mouvement, le voyage voyageait dans ma tête et se nourrissait de mon imaginaire, m’entraînant vers des contrées lointaines remplies de rêves, d’illusions, de personnages extraordinaires et fantaisistes. Ces voyages alimentés par les lectures vers lesquelles j’aimais me plonger, me sortaient d’un quotidien que je ressentais comme banal. Je vivais alors dans deux mondes, celui du réel et celui dans lequel je réinventais le réel. Entre les deux bien souvent, des interférences agissaient qui face à une situation m’entraînaient vers l’un ou vers l’autre, provoquant des questionnements perpétuels sur le sens de la vie et des vagues à l’âme que je ne parvenais pas à nourrir et à panser.

Au cœur du silence, je suis surtout partie en quête de mon rapport au monde afin de donner un sens.

Ainsi, dans mon voyage au cœur d’un silence rempli de chimères et de furies non toujours choisies et voulues, les portes de mes imaginaires se sont ouvertes vers un infini qui était devenu une sorte d’idéalisation, d’illusion de la vie et d’enfermement dans mes propres représentations.

Je n’avais pas choisi le chemin qui me permet d’écouter avec mon cœur, je nageais dans la confusion.

De la brutale réalité à la quête d’un ailleurs
Le désir d’un ailleurs est tapi à l’intérieur de moi. Face à certains événements en rupture avec ma vie, ce désir grogne, pleure, cri et il sort avec force et fougue.

Ce désir d’un ailleurs qui m’appelle à un moment précis s’impose comme une évidence. Alors, plus aucun doute, plus aucune incertitude ne n’habite. Ce sentiment s’harmonise avec ce qui est et me donne l’élan nécessaire pour entrer en relation avec le vivant qui est en toute chose.

La mort brutale de mon père renversé par un jeune chauffeur alors qu’il se trouvait sur un solex fait partie de ces événements. Il faisait sa balade quotidienne et son souffle de vie lui a été ôté.

A la mort accidentelle de mon père, tout s’est écroulé en moi. Tous mes repères, toutes mes croyances, toutes mes certitudes sont tombés à terre. Tandis que les mots perdaient leur sens, le vide m’envahissait et la vie s’étiolait tout doucement. Je ressentais le besoin de faire le silence en moi, j’avais besoin de solitude et d’éloignement.

Sa mort m’a mis dans un face à face avec le vertige de la fin, avec le vertige de l’acceptation de ce qui est et l’envie de vivre autrement.

Petit à petit, à l’intérieur de moi, un rythme s’est mis en mouvement. La vie me faisait des clins d’œil et je me mettais à l’écoute de mon désir de partir en suivant la force du vent.

« Aide-toi, le ciel t’aidera ». Socrate
Je suis partie, seule sur des chemins de traverse. Je suis partie à la rencontre de moi-même, à la rencontre de l’autre, de ses différences et à la rencontre du monde. Là où mes pas m’ont mené, de belles rencontres m’ont permis de faire rebondir les mots, les idées qui restaient bloqués à un certain niveau de conscience. Là où le vent me menait, j’ai partagé, j’ai donné, j’ai reçu.

En partant, mon père m’a fait ressentir dans toute la profondeur de mon être que je ne suis que de passage, que je ne suis qu’un souffle. En partant trop tôt et trop brutalement, il m’a aussi fait naître une seconde fois.

J’ai alors poursuivi ma quête existentielle qui s’est transformée en une quête personnelle. J’ai alors entrepris un voyage intérieur pour mieux me connaître, m’aimer afin de pouvoir m’ouvrir au monde de manière authentique et élever ma conscience.

J’ai suivi et je continue à suivre différents séminaires, formations en lien avec des techniques de libération des stress profonds, de libération émotionnelle, la communication non violente, l’approche centrée sur la personne, l’aide à l’orientation et à l’élaboration de projets….

J’aime les voyages. Je suis avide d’authenticité, de rencontre, de réciprocité, d’humanité, de découverte, d‘horizon lointain, de l’ailleurs. J’ai soif de voyage, de partir à la découverte d’une autre culture, à la découverte de moi-même et des autres.

J’aime l’aventure, perdre mes repères, partir au hasard de mes envies, de mes fantaisies, de mes rencontres, entrer dans une nouvelle temporalité et me désenchaîner du temps.

En cheminant sur les routes du Laos, l’Autre a constamment croisé mon chemin. Avec les laotiens et les voyageurs, ce voyage a été d’une grande richesse et d’une grande beauté.

En laissant aller mes pensées, j’ai observé tout ce qui s’offrait à moi, sans porter de jugement de valeur. J’ai vécu le silence et la beauté au travers de la contemplation et de la rêverie. J’ai pu vagabonder en me sentant en osmose avec la nature et en lien avec moi-même. La force de toutes ces relations m’a mis en lien avec mon besoin d’être en relation. En entrant dans une autre temporalité, en relativisant ce qui est, j’ai accepté et goûté aux multiples saveurs qui de ci de là rendent l’existence si sensible et fragile, si riche et sacrée.

Durant cette aventure si plurielle, le temps est devenu intemporel et à ce jour, ce voyage reste un merveilleux souffle de vie.

Au fil de l’eau, j’ai appris et compris que seule, je n’existais pas.

Ainsi, chemin faisant, en prenant conscience de la complexité de ma relation au monde et de ma place dans le monde, j’aspire à davantage de responsabilités, à davantage de conscience.

Et, j’ai compris que pour écouter l’autre, il faut s’écouter soi-même et faire attention à sa propre réalité. Il en va de ma propre responsabilité pour établir des relations basées sur la réciprocité, la confiance, le respect de l’un et de l’autre, l’amour.

En étant dans cette écoute attentive et sensible, je permets à la relation d’exister en favorisant chez l’autre la croissance, le développement, la maturité, la créativité, la confiance. Un sentiment de satisfaction, une stabilité intérieure émerge chez la personne qui fait grandir sa singularité, son authenticité et sa joie de vivre.

Aujourd’hui, je continue à me nourrir et explorer toutes ces pépites dont j’ai besoin : les voyages, la lecture, les formations, les séminaires, les rencontres, les Autres, la relation, mes amis, mes sœurs, mes neveux, ma nièce, ma maman, mon amour.

Exploration qui continue à m’animer et que je poursuis avec joie et émerveillement.

2 – Quel est ton parcours ?

Pour trouver ma place dans l’immensité du cosmos et me sentir exister, j’avais soif de savoirs, d’apprendre, de connaître, de comprendre mon rapport au monde.

Ainsi, le chemin de l’université s’est donc imposé à moi. De la maternelle à l’université, mon désir s’appelait apprendre. Apprendre pour faire quoi ? Apprendre pour aller où ? Apprendre quoi ? Peu m’importait. Je n’avais pas de projet, juste l’envie d’apprendre, d’accumuler des savoirs.

Professionnellement, je me suis toujours sentie comme un électron libre. Mes différentes expériences dans le domaine de la relation clients, de la communication et de la culture m’ont apporté des savoir-faire, des savoir-être, des connaissances. Elles m’ont permis de connaître le monde de l’entreprise, les cultures d’entreprise qui donnent à voir ce qui se fait ou ne se fait pas, les jeux de pouvoir qui s’exercent entre les individus, les stratégies mises en place qui répondent à des logiques différentes et contradictoires en fonction du statut des individus et des contraintes de chacun, débouchant sur un contrat qui permet plus ou moins, ou pas de concilier les intérêts et les envies de chacun. Ces expériences m’ont ainsi apporté la connaissance de l’entreprise, de ses modes d’organisation et de représentation.

De la lassitude d’un job à la recherche d’un nouveau souffle
Quelques années plus tard, je me situais à un tournant de vie, j’avais soif de renouveau, de nouvelles aventures. Progressivement j’ai fini par ressentir un enfermement, une frustration, un besoin de changer d’air, de changer de rythme, de sens, d’être utile, de voir autre chose, de casser avec toutes ces habitudes qui quelque part me tranquillisaient et m’effrayaient dans le même temps.

J’ai alors fait le choix de partir de la société dans laquelle je me trouvais depuis six ans. Profitant d’une opportunité, d’un changement au niveau de l’organisation, et pour rompre avec cet immobilisme et cette confusion qui m’entraînaient vers des questionnements, des remises en question, je choisissais et demandais à être licenciée. Ainsi, un jour, j’ai mis en action l’envie de me donner la liberté de faire ce que j’avais réellement envie de faire et je suis partie vers l’inconnu, avec la volonté de me réorienter professionnellement.

« L’essentiel n’est pas ce qu’on a fait de moi, mais ce que je fais de ce qu’on a fait de moi » Sartre
Là, j’ai posé une intention claire et concrète. J’avais envie de trouver ma voie pour donner du sens à ce que je fais, me sentir utile et contribuer au bien-être, à la responsabilité individuelle, au fait que chacun devienne l’auteur de sa propre vie.

En commençant ce processus, je n’avais aucune idée de ce qui émergerait. Je me sentais perdue, avec une certaine appréhension et en même temps confiante.

Cet accompagnement ne m’a pas permis de faire émerger le métier que je fais aujourd’hui, mais au travers de ce travail de mise à distance, de recherche documentaire et de rencontre avec des professionnels, il m’a permis de faire émerger le domaine d’activité dans lequel j’avais envie de travailler, à savoir la formation. Ainsi, j’ai pu tirer sur un petit bout de ficelle et par la suite garder le cap en m’accrochant à cette ficelle et en acceptant aussi de laisser la pelote se dérouler, en lâchant prise.

Ainsi, après avoir obtenu un bac+5 sans faire de réel choix (DESS des gestion de l’économie sociale), j’ai pu faire le choix de la formation qui était en cohérence avec mes besoins, mes attentes, mes aspirations, le DUFA (Diplôme Universitaire de Formateurs d’Adultes) à Paris 8.

C’était une période où je découvrais la spiritualité au travers de Krishnamurti*, et une synchronicité à éveiller ma curiosité en me faisant un clin d’œil, le directeur transmettait l’enseignement de ce philosophe insoumis.

*Penseur d’origine indienne, intransigeant et inclassable, dont les causeries et les écrits ne relevaient d’aucune religion spécifique, n’appartenaient ni à l’Orient ni à l’Occident, mais s’adressaient au monde entier.

« La vérité est un pays sans chemin » Krishnamurti
J’ai donc suivi cette formation qui m’a permis de faire une parenthèse, de réfléchir, de prendre du recul et de me questionner sur la posture d’un formateur, sur le fait d’accompagner des personnes, sur les histoires de vie, la psychologie humaniste avec Carl Rogers, le psychodrame, etc…

Tout au long de la formation, j’ai pu également réfléchir sur mon projet professionnel dans le domaine de la formation, que je n’ai pu élaborer qu’en fin de formation.

Je me suis sentie enfermée en moi-même et j’ai vu que ma vie obéissait à un ensemble d’attentes et de peurs. Mes peurs, mes blessures, mes croyances me conditionnent et me rendent esclave de moi-même. Elles m’éloignent de ma musique intérieure et me font danser sur place.

Puis, les mots « écoute », « relation », « accompagnement » virevoltaient souvent autour de moi, entraient en résonnance avec mon histoire de vie, avec des questionnements existentiels et finalement se sont articulés avec mon projet professionnel ; ce qui m’a amené à rédiger mon mémoire autour du thème : « De l’écoute à la relation, au cœur de l’accompagnement ».

Voyage au cœur de l’accompagnement
« Il faut avoir du chaos en soi pour accoucher d’une étoile qui danse » Nietzsche

Ainsi, au travers de mes expériences de vie, j’ai expérimenté le fait que quand je suis écoutée, je le sens et je ressens un respect en provenance de l’autre qui me donne à voir autrement, qui me fait grandir. Je vois alors que la relation se noue différemment et je suis réellement au coeur de l’accompagnement. Au coeur de l’accompagnement l’écoute bienveillante et sensible joue un rôle central pour cheminer avec une personne et danser avec les paradoxes et les difficultés, pour évoluer, avancer, bouger, se décentrer et transformer son regard, élever sa conscience.

Cela fait 10 ans que je collabore avec des centres de formation et j’ai pu accompagner jusqu’à ce jour plus de 400 personnes

Et ayant à cœur d’encore plus de liberté, d’authenticité, et de sortir du cadre institutionnel, j’ai créé les Ailes de l’être afin de vous permettre d’oser laisser briller votre lumière en déployant vos 2 ailes : la confiance & l’amour.

3 – Pourquoi avoir créé les Ailes de l’être ?

J’ai commencé à travailler dans l’accompagnement en tant que consultante en évolution professionnelle dans le cadre du bilan de compétences et de la validation des acquis de l’expérience (VAE) auprès de différents cabinets. Pendant 8 ans, j’ai appris et exercé le métier et en parallèle, j’ai continué à me former pour développer mon expertise sur des sujets qui me passionnent (voir le point N° 5).

Puis, ayant besoin de déployer mes ailes, ayant soif de liberté, d’espace, je me suis sentie à l’étroit dans ce cadre institutionnel. J’ai fait le choix de créer les Ailes de l’être pour laisser libre-court à ma créativité, pouvoir mélanger les différents outils que j’ai appris et expérimenté, et apporter un accompagnement centré sur une approche holistique prenant la personne dans sa globalité : corps-coeur-esprit pour créer ainsi un alignement.

L’alignement, c’est favoriser la cohérence entre l’intérieur (qui vous êtes vraiment) et l’extérieur (ce que vous manifestez à l’extérieur).

Etre aligné avec vos valeurs, vos talents et vos aspirations est le meilleur des raccourcis pour trouver sa vocation avec fluidité et plaisir.

J’ai ainsi créé la méthode Pas à Pas pour vous permettre de trouver du sens, de vous épanouir avec un supplément de conscience.

La méthode Pas à Pas est une méthode que j’ai conçue pour vous apporter un cadre qui se veut sécurisant et rassurant et à l’intérieur de ce cadre, vous permettre de cheminer à votre rythme et en fonction de ce qui émerge dans le respect de votre liberté d’être.

Le respect de la personne est pour moi une valeur essentielle et ce respect m’incite à adopter l’attitude qui repose sur la conviction que tout un chacun possède un fort potentiel d’évolution et d’épanouissement inné qui se développe de lui-même pour peu qu’il bénéficie d’un contexte favorable. La méthode Pas à Pas s’inscrit donc dans un processus et il s’agit de relancer ce processus spontané qui a été entravé.

Confiance, respect, empathie et authenticité sont les maîtres-mots de l’approche centrée sur la personne (ACP). Approche qui vous permet de cheminer doucement, en respectant votre rythme et surement pour vous permettre d’évoluer en conscience et faire des choix éclairés.

4 – Pourquoi ce nom : les Ailes de l’être ?

Une des premières phrases de mon mémoire du DUFA était la suivante : « Ainsi, un premier mot comme un déploiement d’ailes, car en écrivant tous ces mots, je suis partie à la rencontre de mes souvenirs, je les ai accueillis et aujourd’hui, je chemine sur des chemins de traverse ».

En écrivant ce mémoire dans lequel je devais écrire mon histoire de vie- en l’articulant avec les connaissances transmises durant la formation, je suis entrée dans un processus. Ce processus s’est inscrit dans une certaine temporalité qui m’a permis de me déployer, de m’ouvrir à la vie, en ouvrant mes ailes me permettant d’être moi-même. Je me ressentais comme un oisillon à l’abri dans son nid et chemin faisant je me suis sentie comme un aigle qui déploie ses ailes.

Je réalise de plus en plus que chaque expérience de vie me permet de m’ouvrir davantage, d’ouvrir mes ailes et quand je les ouvre, je peux m’abandonner joyeusement à tout ce qui se présente. Alors, je me sens disposée à agir, je me sens prête à ouvrir mon cœur, à mobiliser mon énergie pour avancer en confiance et en conscience. Au fond de moi, je ressens cet élan, cette pulsion de vie qui me met en lien avec l’infini des possibles.

Au début, j’avais en tête les Ailes du vent… j’aime la poésie, la délicatesse des mots… mais, je me suis dit qu’il y avait quelque chose de trop aérien… et qu’il me fallait redescendre un peu sur terre…

En lâchant prise et en m’ancrant de plus en plus, les Ailes de l’être sont venues à moi.

Les ailes pour le déploiement, pour le fait d’OSER et l’être, pour le fait d’être soi-même, pour permettre à chacun d’exister et de manifester ce qu’il est réellement dans toute son authenticité, sa singularité, sa richesse tout en étant aligné : corps-coeur-esprit.

Les 2 ailes sont celles en lien avec l’équilibre et le déploiement. La confiance et l’amour sont les 2 ailes, le socle qui permet d’oser. Les 2 ailes qui ouvrent à l’infini des possibles.

« Ce n’est pas parce que les choses sont difficiles que nous n’osons pas, c’est parce que nous n’osons pas qu’elles sont difficiles » Sénèque.

5 – Quels sont les sujets qui te passionnent ?

Depuis toujours, je me passionne pour la vie, pour tout ce que recèle la vie de précieux, de magique ; je me passionne pour la beauté de la vie.

Lorsque je m’égare, lorsque mon esprit se perd dans des bavardages, je visualise cette image : notre belle planète bleue au milieu de l’immensité… et immédiatement, cela me ramène à l’ici et maintenant, cela me permet de me centrer et cela me met en lien avec l’importance des valeurs humaines, de l’Humanité.

A partir de là, ma curiosité et ma soif d’apprendre m’entraînent vers plein de chemins que je parcours au travers de la lecture et de l’expérimentation :

  • Les étoiles, l’astronomie…
  • La nature, la création de la terre, les 4 éléments…
  • Les animaux, lorsque je me questionnai sur mon projet porteur de sens, je voulais travailler avec des animaux sauvages… mais, je n’ai pas trouvé de porte d’entrée… Et je me suis rendu compte que l’être humain est un animal sauvage qui a besoin d’être apprivoisé…
  • L’être humain et sa complexité…

Et toutes les clés qui me permettent de mieux appréhender cette Humanité au niveau du corps, du coeur et de l’esprit :

  • La danse Le yoga La marche  Le vélo
  • La méditation – La respiration – La visualisation – La contemplation – La dimension énergétique – Les lois de l’Univers – La cohérence cardiaque
  • La psychologie humaniste – La psychologie positive – La Communication Non Violente – La spiritualité – Le développement durable – L’empreinte écologique

Tout ce que j’apprends au travers de la lecture et de la vie, j’ai à cœur aujourd’hui, de l’intégrer dans mes accompagnements.

6 – Qui sont tes clients(es) ?

Je travaille avec des femmes et des hommes curieux, audacieux, courageux.

Ils se sont perdus en chemin et aujourd’hui, ils ne se sentent pas épanouis, ils se sentent perdus, pas à leur place, ils ne savent plus quel chemin prendre et ils ont envie de reprendre leur vie en main. Ils ont envie d’oser pour aller vers qui ils sont vraiment. Ils ont envie de mieux se connaître, de développer la confiance en eux-mêmes, l’estime de soi et d’apporter du sens à ce qu’ils font. Ils ont envie de contribuer.

Je travaille avec des femmes et des hommes, qui comme vous, souhaitent faire le point, prendre de la distance par rapport à leur parcours pour se le réapproprier et donner du sens afin de faire un choix éclairé : évoluer – se reconvertir – changer de métier.

Ce sont des personnes qui souhaitent se donner les moyens pour faire un pas de côté, une pause et construire la vie qui leur ressemble. Ce sont des femmes et des hommes qui ont envie de trouver leur voie, leur raison d’être et prendre ce temps pour eux.

Je suis passée par toutes ces étapes, ces doutes, ces questionnements, ces peurs même. Je connais bien l’état d’esprit et le sentiment d’inconfort que ça procure, cette envie de sortir de ce tunnel, de décider, de se lancer sans y arriver et en ayant l’impression d’être face à une montagne, de ne pas savoir pas quoi et comment commencer et y arriver.

C’est pour cela, que j’ai créé les Ailes de l’être car j’ai à coeur de vous accompagner, de vous donner les clés pour vivre pleinement ce chemin… avec un supplément de conscience.

7 – Comment es-tu différente des « autres » ?

Je propose un accompagnement holistique qui prend en compte la personne dans sa globalité : corps-cœur-esprit pour créer une cohérence et permettre un alignement.

Je me forme en continu sur les techniques de libération émotionnelle, d’ancrage, d’énergie, de cohérence, d’aide à la décision, à l’élaboration de projets, d’orientation ; sur la psychologie positive ; la communication non violente ; les thématiques telles que l’émergence des talents, les forces, la confiance, l’argent…

Je réalise une veille sur tout ce qui est en lien avec le marché de l’emploi, l’émergence de nouvelles façons de travailler, l’employabilité.

Je suis toujours en chemin et poursuis ma quête d’exploration de ma vie, de la vie et de ses mystères.

Mon accompagnement est le reflet de mon parcours personnel et professionnel.

8 – Avec quel genre de personnalité travailles-tu le mieux ? Y a-t-il des personnalités avec lesquelles tu ne travailles pas ?

Mes accompagnements ont été pensés pour des personnes qui ont pris la décision d’agir. Même si elles ne savent pas comment, elles font le choix de faire ce premier pas et d’agir.

Ce sont des personnes qui souhaitent mettre davantage de cohérence entre ce qu’elles sentent à l’intérieure d’elle-même et la réalité extérieure. Ce sont des personnes qui veulent créer leur vie, mettre davantage de joie dans leur quotidien et pouvoir se lever le matin avec un élan et le sourire pour le fait de contribuer et être utile à quelque chose qu’elles ont décidé en conscience.

Au début, il peut y avoir du découragement, de la perte de confiance, le sentiment d’être perdu, de ne pas savoir où aller. C’est normal, cela fait parti du processus.

Puis, chemin faisant, la magie opère et des changements se manifestent apportant ce supplément de conscience.

Cet accompagnement est fait pour des personnes courageuses, motivées qui sont déterminées à sortir du conditionnement, du mode pilotage automatique et qui veulent mettre davantage de conscience dans ce qu’elles sont et dans ce qu’elles vivent, en se donnant les moyens de cela. Jusqu’où êtes-vous prêt à aller ?

Je vous guiderai sur ce chemin et sur l’importance de remettre de l’équilibre dans le déséquilibre permanent de la vie.

La méthode Pas à Pas va vous guider sur ce chemin, mais elle demande également votre implication, votre engagement. Je vous guiderai au travers d’exercices à effectuer, d’actions et de rituels à mettre en place, de conseils pour vous amener à changer de perspective, à déplacer votre regard, à oser transformer votre état d’esprit et vos attitudes pour vous ouvrir à l’infini des possibles et aux lois de l’Univers.

J’ai moi-même parcouru ce chemin de transformation et d’évolution et j’ai à cœur de faire résonner ces mots en vous pour vous mettre sur la voie d’un projet porteur de sens.

9 – Es-tu en mesure d’accompagner tout le monde ?

Ce n’est pas mon intention. Le temps est précieux et chacun en est à un niveau d’évolution qui lui est propre, chacun son rythme.

Si vous ne vous sentez pas suffisamment prêt, si vous avez trop de freins (émotionnel, financier, temps), il y a peut-être d’autres actions à mettre en place pour vous donner toutes les chances de réussir. Je vous invite à faire ce premier pas avec vous-même, celui de vous écouter dans l’ouverture de ce que vous vivez. C’est quelque chose que j’ai mis du temps à intégrer, l’importance d’être à l’écoute de soi sans se juger, sans se comparer, sans se culpabiliser…

Il y a un temps pour tout, et y aller en force, avec trop de volonté vous desservira et vous entraînera vers une perte d’énergie.

Je vous invite à vous inscrire à ma newsletter et à lire les articles de mon blog. Tous ces conseils, informations vous aideront à cheminer, à nourrir votre réflexion et à vous préparer à agir. Je ne suis pas pressée et je serai encore présente lorsque vous aurez besoin de moi. Et quand vous vous sentirez prêt, recontactez-moi.

Si vous ne savez pas où vous en êtes, si ce n’est pas clair pour vous, si vous avez des questions, je vous invite à vous inscrire à une séance découverte  en visoconférence (par skype ou autre) qui dure 1 heure.

Ainsi, lors de la séance découverte, je serai heureuse de pouvoir répondre à vos questions.

De plus, je prends le temps de cette conversation pour ressentir et vous questionner sur votre état d’esprit et écouter vos motivations afin d’être à même de vous orienter le plus justement possible et vous permettre de faire un premier choix en conscience en mesurant l’implication que mon accompagnement demande.

Si vous vous sentez partant pour vivre cette aventure, de mon côté, je vais vous guider, vous accompagner, vous transmettre des clés ; de votre côté, votre responsabilité est de vous impliquer et de vous engager.

A l’intersection de nos deux engagements se trouve la confiance mutuelle qui vous permettra de cheminer et de vous sentir fier du chemin parcouru.

10 – A quels résultats puis-je m’attendre ?

Vous pouvez vous attendre à :

  • Connaître vos ressources et savoir comment les mobiliser
  • Identifier vos valeurs, vos besoins, vos aspirations
  • Faire émerger vos talents, vos forces ; ceux qui vous rendent uniques et singuliers
  • Vous sentir utile et contribuer à quelque chose qui fasse sens pour vous
  • Mettre ou remettre du sens dans votre vie professionnelle
  • Trouver votre voie en déployant vos 2 ailes
  • Avoir un projet professionnel porteur de sens
  • Savoir comment mettre en place un plan concret pour passer de l’idée à l’action
  • Identifier quelles sont les étapes à franchir pour mettre en place ce projet
  • Vous sentir aligné et unifié, et ressentir une cohérence
  • Développer une vision claire de là où vous voulez aller
  • Construire une activité professionnelle qui vous ressemble
  • Posséder des outils afin d’être toujours capable de sortir de votre zone de confort avec audace et sérénité
  • Comprendre votre relation à l’argent et dépasser vos blocages éventuels
  • Transformer votre état d’esprit
  • Être fidèle à vous-même
  • Repartir le sourire aux lèvres

11 – Je comprends la qualité vos programmes et leur utilité, mais vu le coût de chacun ça me semble un peu trop pour moi

Je comprends très bien que ça vous fasse réfléchir. Néanmoins, sachez qu’un accompagnement avec moi n’est pas un coût mais bien un investissement sur votre personne pour apporter du sens et vous épanouir. C’est un investissement dans le long terme. Sans vouloir vous bousculer ou vous choquer, sachez que le montant que vous êtes prêt à investir sur vous-même dépend de la valeur que vous vous donnez à vous-même… Je sais, ça perturbe un petit peu… mais ça fait réfléchir.

Et puis investir, c’est peut-être faire ce choix de se priver sur d’autres choses. Tout est toujours une question de choix. Posez-vous la question, est-ce-que ces choses sont vraiment essentielles pour moi ?

Investir, c’est également prendre conscience de l’importance de votre engagement dans ce voyage qui vous demande de vous impliquer à 100%.

En vous engageant sur tous les plans, vous mettez en intention le fait de provoquer un changement intérieur et de créer la vie qui vous ressemble.

12 – Votre démarche m’intéresse vraiment, mais au regard de mes projets personnels je préférerai vous recontacter un peu plus tard. Comment puis-je faire pour garder contact avec vous ?

Pour rester en contact, je vous invite à :

– Vous inscrire à ma Newsletter. Vous comprendrez alors mieux comment je fonctionne, comment je travaille. Vous y trouverez des conseils, des ressources, des astuces, des clefs qui vous permettront de cheminer Pas à Pas à votre rythme. Vous découvrirez aussi à quel point je suis passionnée par ce que je fais et cette envie d’accompagner et d’aider mes clients.

– Lire et consulter mon blog régulièrement. Vous comprendrez encore plus mon intention et notamment à quel point je pense que prendre soin de son corps et de son état d’esprit compte quand on souhaite élaborer et mettre en place un projet porteur de sens et créer la vie qui vous ressemble.

– Et puis, n’hésitez pas à me donner de vos nouvelles de temps en temps en m’envoyant un petit message à celine@lesailesdeletre.fr

13 – Je me sens prêt(e) pour me lancer dans l’aventure, comment faire ?

Bravo, vous êtes relié(e) à votre intuition et vous choisissez de faire ce premier pas pour mettre en intention le fait de trouver ce qui fais sens pour vous et de vous épanouir dans une activité voulue et choisie. Vous faites le choix de l’action…

C’est cet élan qui vous permettra d’entreprendre une exploration sur cette voie porteuse de sens ; entreprendre un voyage et pouvoir éclairer « l’à venir », avec un supplément de conscience.

Voici ce que vous devez faire : vous devez remplir le formulaire de candidature. Puis, je vous recontacterai par mail pour vous dire si votre demande a été retenue, puis nous nous rencontrerons en visioconférence (par skype ou autre) pour une séance diagnostic.

Oser créer sa vie à son image…