Ce que nous vivons aujourd’hui, avec ce coronavirus est extra-ordinaire, dans tous les sens du terme. En ne sous-estimant pas du tout, mais pas du tout ce qu’il engendre comme nuisances dans le monde (mort, maladies, confinement, distanciation, faillite, problèmes alimentaires, etc.)

que nous le voulions ou pas,

👀 il vient aussi nous interroger plus profondément
👀 il vient aussi éclairer nos ombres
👀 il vient nous confronter avec ce qui vit en nousIl vient réveiller certaines mémoires qui sont engrammées dans nos cellules : des mémoires en lien avec notre histoire personnelle et familiale, mais aussi avec la conscience collective de l’humanité ;des mémoires qui vivent encore en nous, parce qu’il n’y a pas eu de prise de conscience et de travail de libération.

🌈ꔣᨐ De l’ombre à la lumière…

Les mémoires qui se réveillent peuvent être : Des peurs du manque, de la perte ; des peurs de se faire avoir, du pouvoir ; des peurs de ne plus être aimé, de perdre le pouvoir ; des peurs de perdre le contrôle, d’être vulnérable… peur de la vie

Toutes ces peurs qui sont tapies dans l’ombre tapent à la porte de notre conscience et elles se manifestent par des charges émotionnelles :

🎇 La peur de perdre, le sentiment de vide, d’insécurité, la confusion ; le sentiment d’impuissance, la colère, la rage, le ressentiment ; un besoin plus fort d’être aimé, l’orgueil, l’arrogance, l’insensibilité ; la peur

Ces charges émotionnelles peuvent être déroutantes, dévastatrices, destructrices, annihilantes… elles peuvent nous mettre à plat…et en même temps, c’est le chemin qu’emprunte notre inconscient pour pour nous faire agir… pas en réaction, mais en étant dans une écoute sensible avec soi-même

➿ Mais, on ne nous a pas appris à accueillir nos émotions, à les apprivoiser, à se laisser traverser

On nous appris à faire et à réagir, à bien remplir notre cerveau gauche avec des connaissances de toutes sortes, mais à être, on ne nous a pas appris

🎭 Alors, on a tendance à ne pas écouter ces petites voix qui grondent et à rester enfermé.es dans nos systèmes de défense, de protection :
Le remplissage (nourriture-alcool-cigarettes…),
la dépendance (à l’autre en lui donnant la responsabilité de décider pour nous, aux jeux,…),
l’égoïsme, l’attachement, les excès ; la soumission, la rébellion,
la victimite ;

la séduction, la manipulation, la recherche du pouvoir et de l’influence, la fausseté ; le contrôle, la domination, l’orgueil, la froideur ;

le retrait, la fuite, l’absence, la séparation

💥 Alors, si on reste coincé.e dans sa conscience inférieure et automatique, on aura tendance à s’enfermer dans ces mécaniques de notre personnalité.

Et à réactiver indéfiniment, sous différentes formes, de vieux schémas du passé qui entretiennent le cycle infernal de l’insatisfaction, de la souffrance, du chaos en soi… !!

On continuera à s’identifier à notre ego dont le rôle est d’assurer coûte que coûte notre sur-Vie.

Comme je le disais dans un précédent post,, en ces temps chahutés, où tout est incertain… la tentation est grande de se replier sur soi dans un état de sidération empreint de colère, et de tristesse.

✨ Nous avons aussi le pouvoir de choisir… choisir de continuer à être en réaction, à vivre tel ce petit hamster enfermé dans sa cage qui tourne et tourne en rond en mode pilotage automatique, à donner notre pouvoir aux autres

Mais ce qui arrive à l’extérieur est tellement extra-ordinaire, que ces énergies de destruction, de mort, de lutte, de vide, de chaos….

Peuvent aussi nous re-connecter à ce qu’il y a d’essentiel, à la magie de la vie et à notre puissance (◕‿◕✿)

Souvenez-vous de ce beau texte de Marianne Williamson, cité par Nelson Mandela dans son discours inaugural de 1994 :🌠 « Notre peur la plus profonde n’est pas que nous ne soyons pas à la hauteur. Notre peur la plus profonde est que nous soyons puissants au-delà de toutes limites. C’est notre propre lumière, et non notre obscurité qui nous effraie le plus. »

☀️ si on se pose, si on se dépose, si on s’écoute dans nos creux et nos pleins, dans notre vulnérabilité dans tout ce qui est dans l’instant présent…

☀️ si on s’accueille pleinement

☀️ sans chercher à modifier quoi que ce soit dans l’instant présent…

☀️ on a aussi le pouvoir de changer de perspective et d’attitude, de faire un pas de sur des allants de soi, de transformer notre état d’esprit et de s’éveiller à cette conscience supérieure qui ne demande qu’à s’éveiller

☀️ cette conscience qui nous permet d’écouter la voie de notre cœur, et celle de notre intuition. Et lorsque notre mental est au service de notre cœur, s’ouvrir à l’infini des possibles devient une réalité…

Dans ce voyage d’exploration au cœur de son être, en osant l’ombre, on ose aussi la lumière

Comme les 2 faces d’une même pièce, l’ombre et la lumière nous interpellent, nous provoque… et nous pousse à faire des choix en conscience…

☀️ elle nous lance aussi cette invitation au questionnement « que choisis-tu te nourrir ? »Tout peut arriver lorsque l’on n’a plus peur et qu’enfin enfin, on lâche prise en suivant le mouvement de la vie (✿ ♥♥)De cœur à cœur… en ce moment, 🌟 Comment vivez-vous cette situation ?

🌟 Avez-vous identifié des émotions qui vous empêchent d’avancer, des résistances, des limitations ?

🌟 Avez-vous identifié des systèmes de défense, de protection qui vous mettent sans cesse dans la répétition des vieux schémas du passé et qui vous empêchent d’avancer, de faire un choix ?

Si vous avez besoin d’un soutien, d’une écoute active, d’un partage, en ce moment, pour vous accompagner à faire le point sur votre situation et à traverser des ombres, j’offre 1 heure de coaching pour vous permettre de déposer votre parole et avancer sur votre chemin de la lumière (◡‿◡✿)

Comme mon temps est précieux, comme le vôtre, j’offre ce coaching à 6 personnes par mois 🙂