A force de courir après… nos bonnes raisons… à force de s’agiter… pour faire ceci, pour vouloir cela…

nous nous coupons du Vivant et de la Nature et nous en oublions notre nature humaine.

Nous fonctionnons en mode pilotage automatique en résonance avec de vieux programmes de conditionnements, de blessures, d’injonctions engrammés dans nos tissus, dans nos molécules d’eau.

Et la réponse que nous apportons à cette mécanique est :

                                  🤼 ⚔️ la lutte, le combat, la résistance ; peut être aussi, la résignation, la démission qui nourrissent des émotions de colère, de tristesse ; peut être aussi de honte, d’humiliation !

                                  🥶🧊 et en même temps, la maltraitance, voire la dureté vis-à-vis de nous-même… bien souvent sans en avoir réellement conscience… qui nourrissent nos petits personnages tyranniques !

💡La Vie est joueuse et dans sa bonté, elle nous donne à vivre des situations qui entre en résonance avec des parties de nous qui demandent à être mises en lumière pour remettre du Vivant dans tous ces espaces qui au fil de l’eau, se sont figés, crispés, tendus.

Ce sont ainsi des événements que nous vivons au quotidien qui nous permettent de conscientiser des habitudes de pensées, de comportement et des actions qui nous maintiennent dans notre prison dorée (◡‿◡✿)

Grâce au regard bienveillant d’une femme de coeur, j’ai mis en lumière cette dureté vis-à-vis de moi-même il y a quelques jours…

une partie de moi, par peur de manquer… avait décidée de ne pas chauffer l’appartement… alors, je me couvrais…je trouvais différentes astuces pour me réchauffer. Je m’enfermais dans cette décision en validant cette croyance « il faut être forte » et en me rassurant au travers de l’expérience que j’étais en train de vivre… 

Depuis, j’ai ouvert les yeux, je souris de moi-même avec amour. Avec amour, car j’ai mis en lumière à quel point, dans cet espace, je n’étais pas en bienveillance et en sympathie avec moi-même. En remettant du chauffage, symboliquement, j’accepte de sentir le chaud en moi, le vivant et j’accepte d’être douce avec moi-même (✿◠‿◠) 

 

Alors, oui… nous restons enfermées.s dans nos vieux schémas du passé et par principe, par habitude, nous nous coupons de notre être sensible et nous restons accrochées.s à notre souffrance qui nous épuise, nous maintient dans la séparation et nous vide de notre vitalité, de notre pulsion de vie et de notre élan du coeur.

nous validons la sur-vie et nous nous éloignons de l’en-Vie.

 

La mélodie des saisons

La Nature est une grande enseignante et à chaque saison, elle nous invite à nous relier à notre nature humaine.

 

Remettre son corps et son âme en résonance avec l’Esprit des saisons est un essence-ciel pour se reconnecter à sa Vraie nature ; prendre soin de soi et du vivant.

Dame Nature nous enseigne que rien ne dure, d’où l’importance d’honorer le Vivant en soi, à chaque instant. Alors, en apprenant à accepter humblement que rien ne dure, en prenant conscience des saisons et de leur rythme, nous surferons mieux entre les pleins et les creux de notre énergie.

Face au changement de temps et de saisons, la Nature nous enseigne l’impermanence des choses et du vivant et l’écoute de ces différents rythmes qui vivent en nous… que nous le voulions ou pas, que nous en ayons conscience ou pas, notre corps vibre au diapason de la Nature et ses ressources nourrissent notre vitalité si nous savons les mobiliser.

Il est illusoire de vouloir toujours être au top. La Nature nous montre le chemin de l’acceptation : quand nous « stagnons » dans nos vies, c’est peut être quelque chose qui demande à se déposer et c’est peut être l’annonciation de sauts vers une nouvelle « rive de nous-mêmes ».
Et, si un ralentissement était le signe d’un processus de nettoyage qui faisait son grand oeuvre ? ou un temps d’intégration pour qu’une nouvelle semence prenne racine ?

💡 »Observe en toi, où en es-tu avec l’acceptation que les choses ne durent pas et avec le gai savoir que le soleil revient toujours » ?

l’AUTOMNE ET SA FARANDOLE

En automne, c’est le temps de semer en conscience nos bonnes intentions pour qu’elle se réalisent dans l’année qui vient.

Cette saison invite à mobiliser ses forces pour ne pas se laisser happer par la mélancolie et préparer le système immunitaire pour l’hiver.

Dans la médecine chinoise, cette saison correspond :

🫁 au poumon
Son message lorsqu’il est en bonne santé : « la vie est belle, je mérite mes richesses« 

Et lorsque l’énergie ne circule pas : « Je sais tout ce que je dois savoir, je n’ai rien à apprendre des autres, je ne le mérite pas« 

🪝au gros intestin

Son message : « Je quitte le passé pour grandir et changer« 

Et quand l’énergie est bloquée : « Je m’accroche à tout ce dont je n’ai plus besoin« 

 

Pour accompagner cette saison en demi-teinte

🌰🍇Les légumes préconisés par des naturopathes : fenouil, céleri, salsifis, potiron, courges, raisins, figues, châtaignes, coings, … 

🍵🍵 

Pour fortifier les poumons, adoucir les tristesses : tisane de tym chaque matin.

Pour alléger le gros intestin, libérer la tête et garder le moral : gélules ou tisanes de bardane

🪔 L’huile essentielle : le petit grain bigarade. Il soutient le moral est cas de déprime : à respirer le matin au réveil et le soir au couche pendant 1 minutes.

🎁 Pour t’accompagner et dans le prendre soin de soi, j’ai à 💓 de te proposer une visualisation guidée pour te permettre de te déposer en toi, accueillir ce qui est, et vivre un rituel en résonance avec les énergie présentes.

 

Avant de commencer

👉 Crée ton espace sacré propice à la détente : bougie, encens ou huile essentielle

👉 Prépare-toi un Verre d’eau & un Stylo, ton cahier de voyage

 

Après le voyage

👉 Bois ton verre d’eau en conscience et doucement

👉 Accueille-toi

👉 Prends un temps de repos : t’allonger, déposer des mots dans ton Carnet de voyage, un bain avec du gros sel peut être ou …

tu peux aussi me partager ton expérience (◑‿◐✿)

 

⚪⚪⚪ bon voyage  🙏

 

 

🧘‍♀️Visualisation guidée Voyage interieur dans l'énergie de l'automne pour semer en conscience